Programme d’adaptation des infrastructures

Programme d’adaptation des infrastructures 

Le programme d’adaptation des infrastructures aide les collectivités à travers le Canada à réduire leur risque d’inondation par le biais de deux axes prioritaires:

Élaboration de mesures collectives de résilience face aux inondations

Front Cover of Report "Preventing Disaster Before it Strikes"

  • Élaborer une norme canadienne à suivre lors de la conception et de la construction d’une nouvelle zone résidentielle pour mieux la protéger contre les inondations
  • Cliquez ici pour 20 pratiques exemplaires à suivre lors de la conception et de la construction d’une nouvelle zone résidentielle pour mieux la protéger contre les inondations
  • Cliquez ici pour en savoir plus sur notre collaboration avec le Conseil canadien des normes
  • Cliquez ici pour un outil infographie sur le rapport
  • Cliquez ici pour un résumé du rapport

Conservation de l’infrastructure naturelle

Évaluer la capacité des infrastructures naturelles (p. ex. les zones humides) de réduire l’impact des inondations et de créer des collectivités plus saines et plus habitables.

  • Cliquez ici pour prendre connaissance d’un rapport développé en collaboration avec le Bureau d’assurance du Canada et l’International Institute for Sustainable Development (Institut international du développement durable), qui présente un cadre pour l’évaluation de l’analyse de rentabilisation des investissements dans les infrastructures naturelles (en anglais)
  • Cliquez ici pour prendre connaissance du rapport infographique (en anglais).
  • La conclusion principale est que le Canada ne peut pas se permettre de perdre davantage d’infrastructures naturelles, comme les zones humides et les étangs, dans le cadre de ses efforts globaux pour limiter les coûts croissants des inondations, des sécheresses et d’autres catastrophes naturelles.

Wetlands Report Cover

  • Cliquez ici pour un rapport qui démontre que laisser les zones humides à leur état naturel peut réduire les coûts des inondations de près de 40 pour cent (en anglais seulement)